Le centenaire d’une disparition

Il y a cent ans exactement, disparaissait la maison d’édition Guillaumin, qui fut la grande maison d’édition des idées libérales au XIXe siècle en France.

Guillaumin et Cie a été créée en 1835 par Gilbert-Urbain Guillaumin (1801-1864). Ce dernier est devenu éditeur afin de vulgariser et de promouvoir les idées libérales classiques et son entreprise est devenue en France le centre névralgique de plusieurs générations d’écrivains libéraux. Son catalogue est un véritable « Who’s Who » du mouvement libéral en France.

Par exemple, il a publié les œuvres de Jean-Baptiste Say, Charles Dunoyer, Frédéric Bastiat, Gustave de Molinari et beaucoup d’autres, y compris des traductions des œuvres de Hugo Grotius, Adam Smith, Jeremy Bentham, John Stuart Mill, et Charles Darwin. En 1866, son catalogue recensait 166 titres de livres distincts, sans compter les revues et autres périodiques.

La maison d’éditions Guillaumin fut une institution centrale, en particulier dans les années 1840 et 1850. Ainsi le Journal des Économistes a été fondé en 1841 par Guillaumin avec Horace Say (fils de Jean-Baptiste) et Joseph Garnier. L’année suivante, Guillaumin organisait dans ses bureaux les réunions de la Société d’Économie Politique et publiait les œuvres de ses membres. En 1852, il compilait et publiait le Dictionnaire d’économie politique, co-édité avec Charles Coquelin.

L’ étoile montante du groupe des économistes libéraux fut Frédéric Bastiat, mort précocement, la veille de Noël 1850 (sans doute de la tuberculose, ou d’un cancer de la gorge). Il a rejoint la Société d’Économie Politique très tôt, a écrit de nombreux articles pour le Journal des Économistes et un certain nombre d’articles essentiels pour le Dictionnaire d’économie politique. Ses œuvres ont été publiés par Guillaumin dans le milieu des années 1850.

En 1910, les éditions Guillaumin fusionnent avec Félix Alcan, qui continuera à publier certains de ses titres.

A lire : http://davidmhart.com/liberty/GuillauminCollection/index.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.