À la une »

20 juillet 2014 – 18 h 28 min | 166 views

Le projet d’une université virtuelle a rencontré les attentes du jury, qui souhaitait récompenser le projet le plus ambitieux et le plus prometteur

Lire l'article complet »
Traductions
Ebooks à télécharger
Evènements
audio-video
Tribune libre
Accueil » Archive par catégorie

Articles dans Bonnes feuilles

Mandeville : l’homme du diable ? Par Damien Theillier

9 juin 2014 – 17 h 14 min | 58 views

L’éditeur Berg International réédite, dans sa petite collection, la célèbre Fables des abeilles de Bernard de Mandeville, avec une postface de Damien Theillier.

Jean-François Revel ou la démocratie libérale à l’épreuve du XXe siècle

9 juin 2014 – 16 h 08 min | 53 views
Jean-François Revel ou la démocratie libérale à l’épreuve du XXe siècle

Sa conviction est que la mise en œuvre du libéralisme à la fois économique et politique assure davantage de justice sociale, d’efficacité économique et de stabilité politique que le socialisme marxiste étatiste.

Le Grand Méchant marché : une psychose française ? Par Louis Rouanet

8 mai 2014 – 11 h 54 min | 235 views

Il existe un cliché selon lequel les français seraient génétiquement opposés au libéralisme et au libre marché

Constant polémiste. Textes politiques choisis par Olivier Pozzo di Borgo, édité par Jean-François Revel

5 juillet 2013 – 12 h 00 min | 110 views
Constant polémiste. Textes politiques choisis par Olivier Pozzo di Borgo, édité par Jean-François Revel

Notre intention, dans le présent recueil de textes, a été de faire voir Constant en marche, créant au jour le jour sa pensée et sa langue, moins soucieux de construire une Doctrine de la liberté pour l’appliquer ensuite aux faits que d’inventer une solution libérale aux problèmes apportés par le cours, imprévisible, des événements.

De l’impôt, Chapitre XV. Commentaire sur l’ouvrage de Filangieri. Par M. Benjamin Constant (1822)

4 juillet 2013 – 10 h 30 min | 23 views
De l’impôt, Chapitre XV. Commentaire sur l’ouvrage de Filangieri. Par M. Benjamin Constant (1822)

L’impôt, par cela seul, qu’il enlève une portion quelconque de ces moyens, est infailliblement nuisible.

De l’influence que Filangieri attribue à la législation, Chapitre VII. Commentaire sur l’ouvrage de Filangieri. Par M. Benjamin Constant (1822)

3 juillet 2013 – 17 h 00 min | 7 views
De l’influence que Filangieri attribue à la législation, Chapitre VII. Commentaire sur l’ouvrage de Filangieri. Par M. Benjamin Constant (1822)

De la sorte, dans cette partie de son système, Filangieri confère au législateur un empire presque sans bornes sur l’existence humaine, tandis qu’ailleurs il s’élève avec beaucoup de force contre les empiétements de l’autorité.

Sur la révolution d’Amérique. Par Diderot

24 juin 2013 – 9 h 08 min | 50 views

Enfin, la société est essentiellement bonne ; le gouvernement, comme on le sait, peut être et n’est que trop souvent mauvais.

Extraits de « La philosophie du porc », de Liu Xiaobo

16 juin 2013 – 15 h 36 min | 56 views

Pour gagner la liberté négative qui permet d’éviter les interventions et la contrainte de la part d’autrui, il faut avoir un esprit libre consistant à prendre l’initiative et à se battre pour arriver à ses fins. Nous avons besoin de pain mais, en tant qu’êtres humains, nous avons encore plus besoin de liberté.

Des encouragements pour l’agriculture, chapitre III. Commentaire sur l’ouvrage de Filangieri. Par Benjamin Constant (1822)

10 juin 2013 – 21 h 33 min | 23 views

Laisser faire et laisser passer était leur devise : mais ils ne l’appliquèrent guère qu’aux prohibitions. Les encouragements les séduisirent. Ils ne virent pas que les prohibitions et les encouragements ne sont que deux branches d’un même système et que tant qu’on admet les uns, l’on est menacé par les autres.

Vérités et paradoxes (1894). Par Frédéric Passy

9 juin 2013 – 10 h 26 min | 28 views

« Cela fait aller le commerce. » Voilà une phrase avec laquelle on n’est pas embarrassé pour justifier toutes les dépenses, même les plus folles, toutes les sottises, même les plus grosses ; je pourrais dire : pour se réjouir de tous les accidents, même les plus fâcheux.

Théorie de la propriété. Par Pierre-Joseph Proudhon (1866)

7 juin 2013 – 22 h 41 min | 154 views

Cette théorie de la propriété est aux yeux de son auteur la conclusion logique de l’anarchisme bien compris- ce principe « contractuel » faisant que « le plus haut degré d’ordre de la société s’exprime par le plus haut degré de liberté individuelle » où prime « le gouvernement de l’homme par lui-même. »

François Bidet, Frédéric Bastiat, l’homme, l’économiste (1906)

7 mai 2013 – 11 h 24 min | 65 views

“Bastiat est le critique clairvoyant et impitoyable des doctrines socialistes, celui qui, le premier, a su donner de ces utopies une réfutation véritable, rigoureuse et méthodique.” François Bidet.

Podcast audio Institut Coppet : Les fonctions du gouvernement sont purement négatives par Benjamin Constant (mp3)

1 mai 2013 – 13 h 54 min | 20 views
Podcast audio Institut Coppet : Les fonctions du gouvernement sont purement négatives par Benjamin Constant (mp3)

” Tous ceux qui ont écrit sur les gouvernements les ont, sans le savoir, envisagés simultanément sous deux points de vue, et les ont jugés, souvent dans la même phrase, tantôt d’après ce qu’ils sont, tantôt d’après ce qu’ils voudraient qu’ils fussent.

Le monétarisme est un dirigisme masqué. Par Philippe Simonnot et Charles Le Lien

16 avril 2013 – 10 h 59 min | Un commentaire | 151 views
Le monétarisme est un dirigisme masqué. Par Philippe Simonnot et Charles Le Lien

Pour Philippe Simonnot et Charles Le Lien, la crise économique actuelle ne trouve pas son origine dans les excès du marché ou la dérégulation de la finance, mais dans l’interventionnisme extrême d’États irrespectueux de la vraie nature de la monnaie.

Extrait de “Capitalisme et liberté” de Milton Friedman

9 avril 2013 – 16 h 45 min | 239 views

Il est cependant tout aussi vrai qu’un tel État aurait des fonctions nettement limitées et qu’il s’interdirait tout un ensemble d’activités qui, aux États-Unis, sont aujourd’hui celles du gouvernement fédéral et des gouvernements des États fédérés.

Les mythes de la démocratie (mythes 1 et 2). Par Frank Karsten et Karel Beckman

3 avril 2013 – 22 h 12 min | 149 views

Pourquoi la démocratie ne mène pas à la solidarité, à la prospérité et à la liberté, mais aux conflits sociaux, aux dépenses publiques inconsidérées et à la tyrannie. Mythe 1. Chaque vote compte. Mythe 2. Dans une démocratie, le peuple gouverne.

Dépasser la démocratie – Introduction

25 mars 2013 – 22 h 04 min | 2 Commentaires | 405 views

Il n’est pas exagéré de dire que la démocratie est devenue une religion – une religion moderne, séculaire. Voilà précisément ce que nous allons faire dans ce livre: nous prononcer contre le dieu Démocratie, et notamment la démocratie parlementaire nationale.

Introduction de “Histoire du libéralisme en Europe”. Par Philippe Nemo et Jean Petitot

15 mars 2013 – 9 h 19 min | 255 views

Les libéraux sont aujourd’hui les hérétiques de la religion politique qui domine l’opinion. Pourquoi une telle méconnaissance des justifications rationnelles du libéralisme ? Quels sont les obstacles épistémologiques et idéologiques à une compréhension minimale des thèses libérales ? Telles sont les questions posées dans l’introduction à ce monumental ouvrage.

La critique économique du capitalisme : une falsification de l’histoire. Par Jean-François Revel

27 décembre 2012 – 20 h 08 min | 216 views

Jean-François Revel, dans ses nombreux livres, a toujours su merveilleusement convoquer les faits historiques, politiques et économiques pour démontrer la falsification des adversaires de la liberté.

Du principe de propriété. Par Henri Baudrillart (1858)

18 décembre 2012 – 0 h 20 min | 109 views

La propriété est à l’ordre économique ce que le soleil est à notre monde. Celui qui se fait d’elle une idée juste et complète ne tarde pas à reconnaître qu’elle est le point central autour duquel gravite tout le reste.

« Les fonctions du gouvernement sont purement négatives » – Benjamin Constant

25 novembre 2012 – 21 h 40 min | 71 views
« Les fonctions du gouvernement sont purement négatives » – Benjamin Constant

La force productrice des vertus, ce n’est point la loi, mais la liberté.

Une anthologie des penseurs libéraux aux Belles Lettres

1 septembre 2012 – 12 h 30 min | 8 Commentaires | 183 views

L’objet de cet ouvrage, inédit par l’ampleur et la variété de son corpus est de mieux savoir ce qu’est le libéralisme, dans toutes ses dimensions, pas seulement économique mais aussi philosophique, politique, morale et culturelle, de donner la parole aux penseurs qui l’ont édifié et prendre appui sur les textes.

Extrait du dictionnaire du libéralisme chez Larousse

19 avril 2012 – 9 h 05 min | 117 views

L’objectif de ce dictionnaire est de donner aux Français les moyens de dépasser les caricatures et de se prononcer, en honnête homme, sur une pensée occultée, ou calomniée. Il est aussi de montrer que le libéralisme bien compris est une alternative à la pensée unique étatiste, de droite comme de gauche.

La première biographie de Gustave de Molinari. Par Gérard Minart.

26 mars 2012 – 17 h 13 min | 72 views

Molinari appartient à une génération d’économistes qui vont marquer le XIXe siècle d’une forte empreinte libérale et qui constitueront une véritable école regroupée autour de Gilbert-Urbain Guillaumin et du Journal des économistes à Paris.

Edmond About, La Grèce contemporaine (1854)

20 février 2012 – 13 h 22 min | 251 views

La Grèce est le seul exemple connu d’un pays vivant en pleine banqueroute depuis le jour de sa naissance. Tous les budgets, depuis le premier jusqu’au dernier, sont en déficit. Edmond About (1854). Mais il n’y a pas de fatalité en histoire…

Les mystères des prix ou l’effet Cantillon. Par Jean-Marc Daniel

18 décembre 2011 – 10 h 39 min | 130 views

L’évolution des prix est contrastée : certains augmentent, d’autres baissent, ce qui affecte de façon différenciée le pouvoir d’achat de chacun. Ces distorsions dans les évolutions de prix s’appellent l’”effet Cantillon”.

Logique du libéralisme (2). Le libre échange. Par Jacques de Guenin.

25 octobre 2011 – 10 h 10 min | 46 views

ShareEn 2006, Jacques de Guenin faisait paraître aux Editions Charles Coquelin un livre d’initiation au libéralisme intitulé Logique du libéralisme. Morale – Vie en société – Economie.
Ce livre, fort bien argumenté et émaillé de nombreuses …

Antony de Jasay, L’Etat. Introduction

24 octobre 2011 – 18 h 44 min | 40 views

Le présent ouvrage est divisé en cinq chapitres, qui décrivent la progression logique (donc sans référence nécessaire aux accidents de l’évolution historique réelle) de l’État, d’un extrême à l’autre, du cas limite où ses objectifs n’entrent pas en concurrence avec ceux de ses sujets, jusqu’à celui où il en est arrivé à disposer de la plupart de leurs libertés et propriétés.

Carl Menger, entre Aristote et Hayek. Recension par Erwan Quéinnec

23 octobre 2011 – 17 h 38 min | 51 views

Avec Carl Menger, entre Aristote et Hayek (aux sources de l’économie moderne), Gilles Campagnolo apporte une contribution nouvelle aux travaux qu’il consacre à l’étude des théoriciens de l’économie « autrichienne ». Après Murray Rothbard, sujet d’un précédent ouvrage, c’est le fondateur de ce courant théorique lui-même –Carl Menger- dont Campagnolo nous présente ici la vie scientifique, l’œuvre et la postérité.

L’état moderne et ses fonctions, par Paul Leroy-Beaulieu

19 octobre 2011 – 9 h 19 min | 504 views

Les hommes éclairés doivent s’efforcer de contenir l’ambition de l’État moderne. Le devoir de tous ceux qu’anime la volonté du bien-être général et en particulier des défenseurs de l’économie politique est d’agir, d’écrire, de parler pour ne jamais permettre à l’État de s’adjuger aux dépens de l’activité privée de nouvelles sphères d’action.

UA-19954626-1 ?php get_sidebar(); ?>