article placeholder

« Peut-on être à la fois libéral et conservateur ? » – Jeudi 7 avril, avec Alain Laurent

Après le moment « neo-cons » des années 2001-2007, celui des « libéraux conservateurs » dont on parle tant ces temps-ci serait-il venu ? Déjà un peu par surprise déflorée lors du récent et bouillonnant séminaire sur le « libéralisme de gauche », la question « Peut-on être à la fois libéral et conservateur ? » sera abordée à l’occasion du prochain
article placeholder

Conférence du Club Libéral de Sciences Po, le 6 avril

“La France se retrouve aujourd’hui dans un engrenage pernicieux. Les différentes manifestations de la défiance envers le marché, la société civile et l’État ont en effet partie liée. Le déficit de confiance mutuel nourrit la nécessité de l’intervention de l’État. Mais en réglementant et en légiférant de façon hiérarchique, l’État opacifie les relations entre les citoyens. En court-circuitant la société civile, il entrave le dialogue social et détruit la confiance mutuelle.”