Joel Hirst, chroniques d’un monde non-libre

Le romancier Joel Hirst a été l’objet ces derniers jours d’un véritable buzz après avoir posté sur son blog un court article relatif à la faillite économique du Vénézuela. Cette publication a attiré des centaines de milliers de lecteurs et des centaines de commentaires ; traduite en grec, elle a été largement partagée dans ce pays. Joel Hirst est l’auteur de The Lieutenant of San Porfirio et de sa suite The Burning of San Porfirio, racontant avec humour les méandres du Vénézuela, englué dans l’économie administré.

L’occasion pour l’Institut Coppet d’informer ses lecteurs que le prochain roman de Joel Hirst, qui porte sur la liberté et le jihadisme et dont le récit se déroule à Tombouctou, au Mali, est actuellement en train d’être traduit par nos soins et sera publié en septembre par les éditions de l’Institut Coppet.

11760339_1033937296640348_6163353066089250608_n

A propos de l'auteur

Benoît Malbranque est le directeur des éditions de l'Institut Coppet. Il est l'auteur de plusieurs livres, dont le dernier est intitulé : Les théoriciens français de la liberté humaine (2020).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.