Le sophisme de la vitre cassée – Bastiat

Nous arrivons à cette conclusion inattendue: « la société perd la valeur des objets inutilement détruits, » — et à cet aphorisme qui fera dresser les cheveux sur la tête des protectionnistes : « Casser, briser, dissiper, ce n’est pas encourager le travail national, » ou plus brièvement : « destruction n’est pas profit. »
article placeholder

Qui sont les libertariens ?

Il existe aujourd'hui un autre choix que la droite ou la gauche. Les libertariens ne sont ni « de gauche » ni de « droite » ni même une combinaison des deux. Ils pensent que, sur chaque question, chacun a le droit de décider pour lui-même ce qui est meilleur pour lui et d’agir selon ses préférences, tant qu’il respecte le droit des autres à faire de même.
article placeholder

La Boétie, Discours de la servitude volontaire

Ce texte consiste en un court réquisitoire contre l'absolutisme qui étonne par son érudition et par sa profondeur, alors qu'il a été rédigé par un jeune homme d'à peine 18 ans. Ce texte pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population et essaye d'analyser les raisons de la soumission de celle-ci.
article placeholder

L’entreprise. Par Jacques de Guenin

L'entrepreneur est celui qui observe la société autour de lui, décèle de nouveaux besoins à satisfaire et met en œuvre les moyens nécessaires pour y parvenir. C'est le personnage le plus utile de la société et les peuples devraient lui vouer de l'admiration, ce qu'ils feraient sans doute s'il n'était dénigré par des théories fumeuses et envié par des hommes politiques moins créatifs.
article placeholder

Les libertariens aux Etats-Unis par Sebastien Caré

C'est une énigme : le libertarianisme, l'un des grands courants de pensée structurant la vie politique aux Etats-Unis, est pratiquement inconnu en France. Un jeune chercheur, Sébastien Caré, 29 ans, vient de publier un ouvrage passionnant pour combler cette lacune. Il démonte ainsi beaucoup d'idées fausses sur l'Amérique.
article placeholder

Hayek, La théorie des phénomènes complexes (1961)

Il s’agit de montrer que les sciences sociales peuvent accéder à un statut scientifique, à savoir, puisque Hayek accepte la théorie poppérienne, être capables d’engendrer des prédictions testables, alors même qu’elles sont notoirement incapables d’effectuer, au même titre que la physique, des prédictions précises, susceptibles de rendre possible un contrôle technique, une domination efficace des phénomènes.