La carrière de Paul Leroy-Beaulieu

Avec Paul Leroy-Beaulieu s’éteint, fin 1916, l’une des dernières grandes autorités françaises en matière de libéralisme. À l’heure du bilan, René Stourm, son ami, retient la cohérence et la continuité de son œuvre, au cours d’une carrière savante qui aura duré plus de cinquante ans.