Sommaire du numéro d’octobre de la revue Laissons Faire

Depuis septembre, l’Institut Coppet a repris la publication de sa revue, Laissons Faire, qui paraît désormais chaque mois. Elle a pour objet, plus spécifiquement, de mettre en avant les leçons que notre époque contemporaine peut tirer des enseignements des auteurs libéraux de la tradition française et autrichienne.


PROCHAIN NUMÉRO : OCTOBRE 2018

Avant-propos
Dans l’intimité de François Quesnay, par Mme du Hausset

L’utilisation de la connaissance dans la société, par Friedrich A. Hayek
Gustave de Molinari et la tentation de la politique, par Dries Van Thielen
Dupont de Nemours sur l’éducation : entre dirigisme et libéralisme, par Benoît Malbranque
L’impôt doit-il être un moyen de répartir la richesse entre les citoyens (Société d’économie politique, 1891)
Recension : Jean-Louis Benoît, Dictionnaire Tocqueville, éd. Nuvis, 2017
Actualités de l’Institut Coppet


Ce numéro, comme les 25 précédents, sera disponible gratuitement en format numérique.
Une version papier sera mise en vente au prix de 7€

Afin de produire cette revue de qualité, unique en son genre en France,
et afin de la distribuer au plus large des publics, votre soutien nous est essentiel.
Songez vous aussi à donner :

par chèque, à l’ordre de l’Institut Coppet, et à l’adresse postale suivante :

Institut Coppet
43 avenue de la Marne
59700 Marcq-en-Baroeul

En bitcoin

3NoNzQeekVd8dQ2YZ6x83MBD2hWjdNsCMA

via Paypal

paypal.me/InstitutCoppet

A propos de l'auteur

L’Institut Coppet est une association loi 1901 dont la mission est de participer, par un travail pédagogique, éducatif, culturel et intellectuel, à la renaissance et à la réhabilitation de l’école française d’économie politique, et à la promotion des différentes écoles de pensée favorables aux valeurs de liberté, de propriété, de responsabilité et de libre marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.