Séminaire de l’Institut Coppet. 2e partie avec Gabriel Gimenez-Roche

Gabriel Gimenez-RocheLe 31 janvier 2014, l’Institut Coppet organisait un séminaire à Paris sur l’école autrichienne d’économie. Avec la participation de 250 personnes. Gabriel A. Giménez-Roche est professeur permanent d’économie au sein du Groupe ESC Troyes et responsable du département Finances, Économie et Droit. Il est aussi maître de conférences à Sciences Po Paris. Après des études d’économie à l’université de Rio de Janeiro au Brésil, puis à l’université Paris X Nanterre, il a soutenu sa thèse de doctorat d’économie, à l’Université Paris Dauphine sur la théorie de l’entrepreneur. Sa conférence portait sur “Keynes à l’épreuve de l’école autrichienne d’économie“.

(Voir la vidéo ci-dessous)

[youtube]//www.youtube.com/watch?v=u1LJ8mxnWbs[/youtube]

En dépit de la multiplication des critiques, le cadre théorique keynésien reste l’explication privilégiée par les analystes économiques concernant les crises qui affectent périodiquement nos sociétés. Dans les discussions au sujet de la dernière crise financière, les keynésiens éludent deux questions clefs : « Pourquoi, à des moments précis, de nombreux entrepreneurs font-ils faillite en même temps ? » et « Pourquoi les crises économiques se répètent-elles de manière cyclique ? » Or depuis 100 ans, l’école autrichienne, sous l’égide de Ludwig von Mises et Friedrich Hayek, a développé une théorie de l’entrepreneur essentielle pour comprendre les crises.

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.