Laissons Faire, n°33, mai 2019

Au sommaire de ce nouveau numéro : une traduction inédite d'un texte de Ludwig von Mises sur la liberté et la propriété ; la modestie du laissez-faire ; Benjamin Constant économiste ; ainsi qu'un dossier complet consacré à l'opposition entre Proudhon et Molinari à l'aube de la Révolution de 1848.

Sortie de La présomption fatale, par Friedrich A. Hayek

« L’un des mouvements politiques les plus influents de notre temps, le socialisme, est basé sur des prémisses dont on peut montrer qu’elles sont fausses et, en dépit du fait qu’il soit inspiré par de bonnes intentions, et dirigé par quelques-uns des représentants les plus intelligents de notre temps, met en danger le niveau de vie et la vie elle-même d’une large proportion de notre population existante. »

Laissons Faire, n°32, avril 2019

Dans ce numéro spécial de la revue Laissons Faire, l'Institut Coppet vous offre un large extrait du brouillon du premier volume des Œuvres de Molinari en préparation. Sont compilés ici, avec une importante notice et un appareil de notes, les articles du jeune Molinari (1847) sur la crise irlandaise et l'Angleterre. Le numéro se clôt sur la critique du film Black '47, consacré à la crise irlandaise, et sorti à l'automne dernier.

La modestie du laissez-faire

La promotion d’un ordre naturel et de la non-intervention de l’autorité dans le fonctionnement des institutions sociales et économiques provient de la reconnaissance de la limite de notre raison et de l’incapacité qui est la nôtre de comprendre les phénomènes complexes de la coopération sociale et d’agir sur eux de manière à obtenir des résultats en phase avec nos intentions.

Laissons Faire, n°31, mars 2019

Nouveau numéro de notre revue Laissons Faire. Au programme : étude inédite sur l’œuvre Paul Leroy-Beaulieu ; la critique de l'ère industrielle corrigée par Charles Dunoyer ; quelques informations complémentaires sur Louis-Paul Abeille ; et enfin la recension critique d'un ouvrage libéral récent.
article placeholder

Le programme du socialisme et ses contradictions

Dans cet article du Journal des économistes, paru en avril 1883, Ernest Martineau met le doigt sur la nature contradictoire d’un récent programme socialiste : si d’un côté on prétend sauvegarder les libertés publiques et vaincre les monopoles, de l’autre on place l’État dans une position d’omnipotence complète. Liberté ou non-liberté : il faut pourtant choisir.