Jean-Jacques Rosa, La répression financière (1981)

Livre complet à télécharger : pdf

Du même auteur : L’euro, comment s’en débarrasser ?

De quels moyens les Etats disposent-ils pour réduire leur dette ? Traditionnellement, une méthode fréquente a été la “répression financière”. Celle-ci consiste à taxer l’épargne des résidents par l’inflation tout en employant le contrôle des capitaux pour empêcher cette épargne de fuir à l’étranger. Il faut fermer la cage du poulailler avant de plumer l’oiseau…

De nombreux euphémismes sont utilisés pour désigner la répression financière : lutte contre la spéculation, réglementation financière, règles prudentielles, etc. Bien malin celui qui comprend ce qui se cache vraiment derrière ces mots. Pour cela, il faut comprendre le mécanisme de base de la répression financière, comme le propose ce livre que Jean-Jacques Rosa et Michel Dietsch écrivaient il y a 30 ans.

[Extrait de l’introduction]

Cette situation nous est bien connue. La France est un pays de finance réprimée. Les complaintes traditionnelles sur l’insuffisance de l’épargne longue et les préférences des Français pour les biens immobiliers et les placements refuges n’ont pas d’autre source qu’une politique financière de captation et d’exploitation publique des fonds prêtables. Elle s’appuie sur un abaissement systématique de la rémunération réelle des placements. Elle déforme et affaiblit la structure financière, elle compromet l’augmentation du niveau de vie.

A l’inverse, nous commençons à comprendre qu’une bonne politique de croissance passe par une honnête politique de l’épargne. La seule politique de la monnaie, qui ne vise que quelques actifs financiers parmi d’autres, n’en. est qu’un élément. L’euthanasie du rentier en est aux antipodes. Car cette politique implique que l’État favorise le développement de l’industrie financière au lieu de la constituer en monopole dont il confisque les rentes pour les orienter à des fins politiques. En ce secteur plus encore que dans les autres, le monopole exploite le consommateur et appauvrit l’économie.

Table des matières

1 De l’utilité des dettes

2 L’industrie bancaire et la monnaie

3 L’étatisation du financement

4 La finance réprimée

5 Serendip et nationalisation bancaire

Conclusion La libération financière

Du même auteur : L’euro, comment s’en débarrasser ?

[gview file=”//www.institutcoppet.org/wp-content/uploads/2011/11/La-répression-financière.pdf”]

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.