B. Malbranque – Les économistes bretons [ebook]

5949315-0cover

Sortie ce dimanche 1er décembre de Les économistes Bretons et leur rôle dans le développement de l’économie politique.

Télécharger le livre au format pdf

Le présent livre entend aider les apprentis économistes que nous sommes tous devenus, en présentant l’histoire des réflexions économiques en Bretagne. Il s’agit donc essentiellement d’une contribution positive à l’histoire de la pensée économique, et, de manière indirecte, à celle de la Bretagne.

Qu’on n’en conclue pas, néanmoins, qu’elle ne fournisse qu’une connaissance régionale, et n’intéresse ainsi que les obscurs écrivailleurs de faculté, ou les indépendantistes enflammés. L’histoire des économistes bretons nous raconte l’histoire de toute la science économique dans notre pays.

Du malouin Vincent de Gournay, le précurseur de toute cette science, le maître de Turgot, et l’inspirateur de l’école française d’économie, jusqu’aux disciples les plus éloignés, comme Yves Guyot, natif de Dinan, directeur du Journal des Économistes, et l’une des principales figures de cette école française d’économie à la toute fin du XIXe siècle, nous verrons défiler, dans cet aperçu soi-disant régional, toute la palette des génies qui exercèrent leurs talents à solutionner les plus vifs débats économiques.

Table des matières

Introduction

PARTIE 1 : UNE SCIENCE NAISSANTE (1750-1800)

Chapitre 1 : La Société de Bretagne

Chapitre 2 : « Parti du comptoir »

Chapitre 3 : Le cercle des fondateurs

Chapitre 4 : Le commerce des grains

Chapitre 5 : Le soldat Graslin

Chapitre 6 : Le procès de la liberté

PARTIE 2 : LE SIÈCLE DE TOUS LES DÉBATS

Chapitre 7 : Une science en sucre

Chapitre 8 : Économie politique chrétienne

Chapitre 9 : Le libéralisme au pied du mur

Chapitre 10 : Deux mondes à part

Chapitre 11 : La dernière chance

Épilogue

 

3 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.