Séminaire d’Alain Laurent

Tout en rappelant ce en quoi consiste historiquement et épistémologiquement l'individualisme méthodologique, il s'agira d'engager une réflexion critique pour déconstruire les actuelles interprétations biaisées

Yves Guyot, La démocratie individualiste (1907)

« L'Individualisme est la doctrine politique d'après laquelle l'Individu est la fin et l'Etat le moyen. L'Individualisme remplace l'ancienne formule : « l'individu pour l'Etat » par celle-ci : L'Etat pour l'individu. L'Individualisme n'admet pas qu'on puisse imposer une contrainte à un individu qui ne fait de mal à per­sonne. »

Ecole française : Yves Guyot

Gaëtan Pirou (1925), Professeur à la Faculté de droit de Bordeaux. Les doctrines économiques en France depuis 1870, Librairie Armand Colin, 1925. Livre II : Les doctrines individualistes. Chapitre I : L'individualisme extrême. II. Yves Guyot

In memoriam Jacqueline de Romilly

Au cours de sa longue carrière, elle nous aura appris une chose capitale : l'idée de la liberté nous vient de Grèce, où elle a été découverte et proclamée avec force, pour la première fois et de façon durable.

L’optimisme de l’école française

Tandis que l'école anglaise, avec S. Mill, prêtait une oreille plutôt sympathique aux critiques ardentes qui s'élevaient de toutes parts contre le libéralisme, — l'école française, au contraire, avec Bastiat, s'efforçait de réagir en affirmant plus fortement la foi dans l'ordre naturel et dans le laissez-faire.