article placeholder

La liberté du commerce des grains, toujours utile et jamais nuisible

Ce texte de Le Trosne (1766) s’inscrit dans le cadre d’une campagne de publications issues de l’école physiocratique pour demander la réforme de la législation sur le commerce des grains dans le sens d’une plus grande liberté. Particulièrement remarquée, cette brochure fut distribuée gratuitement par Turgot dans la province du Limousin, dont il avait la charge.