Laissons Faire, n°30, février 2019

Nouveau numéro de notre revue Laissons Faire. Au programme : Molinari et la douane belge ; les Physiocrates et l’impossibilité du dirigisme ; Mises et le calcul économique en régime socialiste ; une critique de Marx par Ernest Martineau ; et enfin la religion, point de tension du libéralisme français.

Molinari, penseur de la religion

Dans Religion (1892), Molinari soutient que la religion, besoin naturel de l’homme, fut dans l’histoire un facteur d’ordre et de paix, qu’elle a entraîné à sa suite plus d’avantages que de maux, et qu'elle est encore appelée à jouer dans l'avenir un rôle déterminant.

Le despotisme démocratique et ses remèdes selon Tocqueville

L'État social démocratique conduit inévitablement à l'individualisme, c'est?à?dire à la perte du lien, à la disparition des communautés, au confinement. Cette dynamique est propre à la démocratie et risque même de conduire à l'éclatement de l'État social. C'est là que la religion joue un rôle majeur. Le patriotisme, aux États?Unis notamment, tend à jouer un rôle similaire mais la religion demeure le facteur le plus important pour recréer le lien, la solidarité, le sens de la communauté.